04
Août-2016

France – 12 juin au 20 juin 2016 (8 jours)

France   /  
Nos photos professionnelles de la France

Photos d’ElenaLa France en images Photos de MarieLa France en images


La France

france_petit

Notre itinéraire en France


    Récit de voyage

    11 juin 2016

    Après 2 semaines à Genève pour régler fructueusement plusieurs affaires, nous repartons sur les routes d’Europe. Marie a encore de la difficulté à gérer notre nouvelle vie, le manque de repères et les pertes qui y sont associées. Pleines de courage et de volonté, nous partons direction Yverdon-les-Bains pour dire au revoir à une très proche amie de Marie et faire le plein d’ondes positives.

     


    12 juin 2016

    Puis l’Alsace nous attend ! Nous souhaitons découvrir cette région car la mère de Marie en est originaire. Première étape, retrouver la maison du grand-père de Marie chez qui Marie a passé quelques vacances. Elle se trouve à Éteimbes, un tout petit village. Grâce à notre GPS, nous retrouvons la bâtisse et sommes accueillies à l’entrée du village par les fameuses cigognes d’Alsace. Malheureusement, nous découvrons une maison mal entretenue par les nouveaux propriétaires et qui ne ressemble en rien aux souvenirs de jolies fleurs et de gazon à l’anglaise de Marie. Il se fait tard déjà, nous roulons un peu et nous posons pour la nuit sur le parking d’un Super U à Dannemarie. Coup de chance, une machine à laver extérieure nous permet de faire une lessive.

     


    13 juin 2016

    Nous n’avons pas vraiment fait de plan, d’itinéraire… nous prenons alors la route direction… euh… le nord, disons. Nous nous retrouvons alors sur une route nationale sans vraiment savoir que visiter. Nous sommes obligées de rouler, rouler, vite (ça ne rigole pas sur les nationales françaises !) et ne voyons finalement rien des beautés de l’Alsace. Elena décide alors de prendre la première sortie et de se diriger au hasard sur de petites routes. La chance va nous mener à Eguisheim, un des plus beaux villages de France (classé « Village préféré des français » lors de l’émission de France 2 du même nom en 2013) et commune du Parc naturel régional des Ballons des Vosges.

    Joli panneau à l’entrée d’Eguishiem mentionnant « Ville fleurie » avec 4**** !

     

    Nous y découvrons un parking de salle de fêtes qui accueille les camping-cars, cool (bivouacs)! Par contre, aucun Wifi n’est disponible, dommage… Nous visitons alors ce magnifique village typique de l’Alsace avec ses maisons à colombage.

    Maison à colombage typique d’Eguisheim

     

    Visite des ruelles d’Eguisheim

     

    Visite des ruelles d’Eguisheim

    Nous découvrons alors plusieurs nids de cigognes construits sur des supports installés pour elles par le village sur le toit des églises. La cigogne blanche le symbole de l’Alsace. C’est un oiseau sacré, un porte bonheur. L’Alsace a mené une vrai politique de réintroduction de cet oiseau sur son territoire. Nous prenons beaucoup de plaisir à passer une après-midi non plus à photographier l’architecture mais bien plus à observer, écouter et photographier les cigognes.

     

    copyright

    Nid de cigogne sur le clocher d’une église

     

    copyright (4)

    Photos des cigognes à côté des belles maisons à colombage

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le village est plein de charme et très joliment fleuri.

    Fontaine Saint-Léon à Eguisheim

     

    Il est situé au pied des « Trois Châteaux » et a la particularité d’avoir été construit en trois cercles concentriques autour de son château, surement la raison pour laquelle Elena, qui a un très bon sens de l’orientation, s’est perdue le soir et a fait des km pour rien pour retourner au camping-car ! Durant nos déambulations, nous entendons parler de la route des vins d’Alsace qui semble magnifique. Voilà enfin une ligne à suivre pour notre découverte de l’Alsace.

    Nous nous rendons compte du manque de préparation de notre début de voyage, cette fameuse route étant un incontournable de la découverte de cette région. Après être allées faire des courses et remettre du carburant dans Lady, nous décidons de rester une journée supplémentaire sur place, non pas pour visiter mais pour travailler nos images et photos.  N’ayant accès à aucun Wifi public, nous utilisons la  carte sim européenne  que nous possédons mais qui nous coûte assez cher (et que nous ne recommandons pas, lire notre article sur le sujet prochainement). Nous nous rendons compte le soir, en nous promenant à nouveau dans le village, que nous pouvons nous connecter gratuitement au Wifi d’un magasin grâce au partenariat entre Boingo et Orange (voir notre article sur comment nous nous connectons au Wifi, prochainement). Cool, Elena saisi enfin à quoi sert l’abonnement qu’elle a souscrit auprès de cette entreprise, c’est le moment de télécharger des cartes de voyage.

    Nous finissons la soirée en prenant des photos de nuit de ce magnifique village et en retournant au camping-car par le plus long chemin possible, impossible de comprendre le plan du village intuitivement !

    La fontaine Saint-Léon de nuit, Eguisheim

    Maisons à colombage de nuit, Eguisheim

     


    16 juin 2016

    Le lendemain matin, nous nous dirigeons vers l’immanquable Colmar, capitale des vins d’Alsace. Nous stationnons Lady dans un parking à camping-car proposé par la capitainerie de Colmar (bivouacs).

    Marie remplit les réservoirs d’eau du camping-car à la capitainerie de Colmar

     

    Notre visite de Colmar se fait par un temps gris et légèrement pluvieux. Colmar offre un beau parcours piétonnier, de nombreux monuments et quartiers typiques bien préservés comme la « Petite Venise » avec ses maisons à colombages ou de style renaissance.

    copyright

    Petit canal à Colmar

     

    Petite Venise à Colmar

     

    Petite Venise à Colmar

     

    Petite Venise à Colmar

     

    C’est lors de la visite de cette petite ville que nous saisissons l’importance de toujours nous rendre à l’office du tourisme pour mieux découvrir les lieux que nous visitons et nous orienter dans nos déplacements. Malgré le temps changeant, nous prenons plaisir à déambuler dans cette très jolie ville.

    copyright (9)

    copyright (8)

    Elena en profite pour entrer dans la splendide collégiale Saint-Martin, cathédrale de style gothique.

    Collégiale Saint-Martin, Colmar

    Puis le temps se fait menaçant, nous retournons au camping-car en fin d’après-midi.

     


    17 juin 2016

    Plan que nous avons utilisé pour parcourir la route des vins d’Alsace

    Au petit matin, nous décidons de voyager de façon un peu plus cohérente et construite en suivant la route des vins d’Alsace. Munies d’un plan fourni par l’office du tourisme, nous planifions notre balade en direction du nord et nous arrêtons au gré de nos humeurs pour observer le magnifique paysage de vignobles ou dans les villages qui nous attirent.

     

     

     

    copyright (2)

    Lady au milieu des vignes

    Lady au milieu des vignes

     

    Paysage typique d’Alsace

     

    Nous traversons entre autre Saint-Hippolyte.

    copyright (5)

    Vue sur Saint-Hyppolite

     

    avant de nous arrêter à Dambach-La-Ville puis à Mittelbergheim où nous décidons de bivouaquer car il se fait tard. Ce dernier village ne nous laisse pas un souvenir impérissable (peu de maisons à colombages que nous aimons tant, une petite rue centrale à visiter) en dehors de notre lieu de bivouac qui se trouve au départ de plusieurs jolies balades dans les vignes. Nous entamons une de ces balades en direction d’un très joli point de vue sur les alentours.

    copyright

    Elena en balade au milieu des vignes au-dessus de Mittelbergheim

     

    copyright (2)

    Marie en balade au milieu des vignes au-dessus de Mittelbergheim

    Magnifique point de vue au dessus de Mittelbergheim

     

    En effet, les maisons style renaissance paraissent bien fade en comparaison avec les magnifiques maisons à colombage que nous voyons depuis le début de notre voyage en Alsace. Les premières arrivées au parking, d’autres camping-caristes viennent se joindre à nous pour la nuit.

     


    18 juin 2016

    Nous reprenons la route des vins d’Alsace en direction d’Obernai qui nous semble une étape intéressante car proposant de multiples choses à voir, nous ne serons pas déçues. À signaler que ce village met à disposition des camping-caristes un parking à l’entrée du village, ce qui est toujours appréciable. Nous arrivons en fin de matinée et commençons notre visite de nouveau par un temps gris. Les ruelles sont typiques de l’Alsace. Nous visiterons l’église Saints Pierre et Paul…

    copyright (3)

    Obernai

     

     

    Intérieur de la cathédrale Saint Pierre et Saint-Paul

    , le Beffroi, la maison romane, la place du marché, le puits à 6 seaux, la fontaine Sainte-Odile, la Halle au blé et la synagogue comme le préconise le circuit proposé par l’office du tourisme. Décidément, les offices du tourisme sont la clé découverte efficace de notre voyage ! Au milieu de notre balade, un orage éclate,

    Pluie sur Obernai

    Nous nous offrons un restaurant pour la première fois en Alsace. Nous décidons de gouter des spécialités locales, Elena le baeckeoffe au munster (la seule spécialité proposée qui est sans gluten) et Marie une flammekueche, tarte flambée au munster. Le tout très bon !

    copyright (5)

    Délicieux restaurant typique à Obernai

    Le ventre bien remplit, nous continuons notre visite sous la pluie avant de profiter à nouveau d’une acalmie météorologique qui nous permettra de prendre de jolies photos. Puis nous décidons de nous poser aux alentours de Strasbourg. Grâce à Park4night, nous trouvons un endroit pratique et gratuit pour bivouaquer. Nous dormirons à l’arrière du bâtiment du parlement européen, au bord de l’eau,

    Arrière du Parlement Européen

    de la voie du tram et d’une piste cyclable que nous utiliserons le lendemain pour nous rendre au centre de Strasbourg.

    Voie de tram à Strasbourg

     


    19 juin 2016

    Visite de Strasbourg à vélo qui se fera sur les deux jours de week-end. Elena aime beaucoup visiter des villes à vélo

    copyright (9)

    Elena à vélo devant la cathédrale de Strsabourg

    et là, nous profitons pleinement des nombreuses pistes cyclables qu’offre la ville (le réseau en comporte 500km !) Et si vous n’avez pas votre propre vélo, vous pouvez en louer  dans une boutique ou en station automatique (velhop), pratique, hein ? La cathédrale gothique catholique romaine Notre-Dame de Strasbourg qui est la deuxième plus haute cathédrale de France est vraiment impressionnante

     

    Cathédrale de Strasbourg

     

    et nous assistons, à l’intérieur,

    copyright (3)

    Intérieur de la cathédrale de Strasbourg

     

    aux mouvements des automates de l’horloge astronomique.

    copyright (4)

    Horloge astronomique à automates à l’intérieur de la cathédrale de Strasbourg

     

    Suivant le parcours préconisé par l’office du tourisme, nous avons un petit coup de cœur pour la Petite France au bord de la rivière l’Ill, ancien quartier datant du Moyen-âge et qui était, à cette époque, essentiellement celui des tanneurs. Avec ses maisons à colombages, ses ponts tournant qui laissent passer alternativement piétons et bateaux-promenades, ce quartier est vraiment plein de charme !

    Petite France à Strasbourg

     

    Puis nous découvrons les trois tours de garde des Ponts-Couverts qui sont la dernière trace de la muraille qui entourait la ville au Moyen-Âge, ensuite le barrage Vauban datant du règne de Louis XIV puis l’ancienne douane, le quai des Pêcheurs et le palais Rohan. Tant de belles choses à voir qui sont historiquement intéressantes ! Le soir, nous nous rendons dans le « quartier de l’Europe », par chance tout à côté de notre bivouac, pour y photographier de nuit le Palais de l’Europe,

    copyright (5)

    Palais de l’Europe à Strasbourg

     

    le Palais des Droits de l’Homme et le Parlement Européen.

    Parlement Européen à Strasbourg

     


    20 juin 2016

    Bientôt à cours d’eau dans le camping-car, nous regardons où nous pouvons dormir la nuit prochaine sur l’application Park4night. Nous partons pour le petit village de Soufflenheim qui offre une aire pour camping-car gratuite (bivouacs). Nous ne visiterons pas le village car nous devons travailler nos images et que nous avons la chance d’y avoir du Wifi gratuit. Nous y resterons donc deux nuits. Nous y faisons par contre la connaissance de Jacqueline, une octogénaire française qui voyage seule en camping-car environ 9 mois par année, quelle énergie et quel plaisir d’échanger avec Jacqueline !

     


    Ce que nous avons aimé, nos coup de cœur logo_blog_coupcoeur_petit :

    logo_blog_coupcoeur_petitlogo_blog_coupcoeur_petitlogo_blog_coupcoeur_petitLes  paysages de la route des vins et de l’Alsace en général

    logo_blog_coupcoeur_petitlogo_blog_coupcoeur_petitlogo_blog_coupcoeur_petitLa beauté et la mise en valeurs des villages alsaciens

    logo_blog_coupcoeur_petit

    logo_blog_coupcoeur_petitlogo_blog_coupcoeur_petitLes couleurs des maisons, en particulier celle à colombage

    logo_blog_coupcoeur_petitlogo_blog_coupcoeur_petitlogo_blog_coupcoeur_petitL’entretien général des propriétaires des maisons (jolis jardins et belle pelouse à l’anglaise)

    logo_blog_coupcoeur_petitlogo_blog_coupcoeur_petitlogo_blog_coupcoeur_petitLes cigognes

    logo_blog_coupcoeur_petitlogo_blog_coupcoeur_petitLa présence d’aires de de parkings pour camping-car, très appréciable, spécialement à Obernai et Soufflenheim, car gratuites

     

    Ce qui nous a étonnés

    😯 L’espace et l’étendue des paysage : on respire !

     

    Ce que nous avons moins aimé :

    👿 Certains vignerons portant un masque à gaz et entièrement emballés dans un vêtement de protection avant d’aller travailler dans leur vigne à répandre leur poison sur le fameux futur vin d’Alsace

     

    Ce qu’on regrette

    🙁 La météo trop changeante et pluvieuse qui n’a pas rendu les visites toujours agréables


     Nos bivouacs en France :

    Nos bivouacs en France

     

     

    Elena

    About Elena

    Initiatrice du projet du tour du monde. Casanière aimant les voyages, solitaire appréciant les belles rencontres et artiste de formation scientifique... Cherchez l'erreur...Ses images sur : www.faa.elenarts.ch

    0

     goûts / 0 Commentaires

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    M'informer
    avatar
    wpDiscuz

    Archives

    > <
    Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
    Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec